Caserte, le palais et le parc

Language French
Price 160,00 EUR for excursion
Capacity 20 persons max
Duration 4 hours

Le Palais de Caserte et son immense parc, deux bijoux d’une valeur inestimable, sont inscrits depuis 1997 sur la World Heritage List de l’UNESCO.

Conçu au XVIIIe siècle par Luigi Vanvitelli, à la demande de Charles III de Bourbon, la Palais, qui incarne le triomphe du baroque italien, est considéré parmi les oeuvres les plus célèbres architecte napolitain: les visiteurs tombent sous le charme des espaces intérieurs et s'arrêtent émerveillés devant la splendeur des espaces extérieurs. Extrêmement soigné dans tous ses détails, avec quatre cours monumentales, le Palais vante un parc spectaculaire, devenu avec le temps une destination touristique élue par des milliers de touristes.

Ce majestueux palais est né de la fusion, idéale et originale, entre deux résidences royales: le Palais de Versailles des rois de France et le Palais de l’Escorial, résidence des rois d’Espagne.Le Palais de Caserte se présente comme un complexe monumental qui occupe une surface de 45.000 mètres carrés et qui mesure 36 mètres de hauteur. La façade principale compte 143 fenêtres, tandis que l’intérieur du Palais se compose de 1200 pièces et 34 escaliers. L’édifice est construit en briques et ses deux étages inférieurs sont revêtus en plaques de travertin. L’entière structure est couronnée d’ une grande coupole centrale. En visitant les espaces intérieurs on reste stupéfait face à l’incroyable nombre de stucs, bas-reliefs, fresques, sculptures et pavement en marqueterie. Les pavements de la Sala di Astrea (Salle d’Astrea) de la Sala di Marte (Salle de Mars) et de la Sala del Trono (Salle du Trône), sont particulièrement remarquables. La Salle du Trône est le plus grand des appartements royaux et il avait pour fonction d’accueillir les personnalités en visite au palais.

Le parties les plus spectaculaires du Palais sont probablement l’atrium, le grand escalier d’honneur et la chapelle.

L’escalier est le fruit de l’art scénographique du XVIIIe siècle. Il relie le vestibule inférieur au vestibule supérieur, d’où l’on accède aux appartements royaux. La Chapelle Palatine, conçue par Vanvitelli, décors inclus, est certainement l’espace qui se rapproche le plus du modèle du Palais de Versailles.

Le théâtre de cour, un admirable exemple d’architecture théâtrale du XVIIIe siècle, est également remarquable: la salle en forme de fer à cheval arrondi, est rendue encore plus solennelle par la particulière disposition des colonnes en ordre colossal.

Cela dit, les autres espaces sont tout aussi exceptionnels.

A son intérieur, la Pinacothèque est organisé en une série de pièces communicant entre elles. Elle accueille de nombreuses peintures figurant des natures mortes, des scènes de guerre et des portraits de familles de la Maison de Bourbon.

Dans le appartamento vecchio (vieil appartement) est exposée la crèche bourbonienne, une grande passion de la famille Bourbon, autour de laquelle s’est développé la célèbre tradition napolitaine pendant la période de la Nativité.

La bibliothèque palatine est annexée aux appartements de la Reine, une femme raffinée et de grande culture. Ses espaces sont finement décores de reliefs et fresques, parmi lesquelles une représentation des signes du zodiaque et des constellations, reproduite suivant le projet de Vanvitelli.

Les salles dédiés aux quatre saison sont tout aussi ravissantes.

Le parc, avec ses splendides fontaines et cascades, contribue à la magnificence du Palais. Il constitue un typique exemple de "jardin à l’italienne", avec de vastes pelouses, des parterres en forme carrée et, surtout, des fontaines et de jeux d’eau exceptionnels. Le long de l’axe central, se succèdent des bassins, des fontaines et des cascades ornées de grandes sculptures. Le résultat est un effet de grand impact visuel, qui rejoint son plus haut niveau avec la Grande Cascade. Le parc s’étend jusqu’au sommet de la colline antécédent la palais, où l’on tombe sur un merveilleux jardin anglais, et où il est possible de se balader au milieu de plantes exotiques.

Le fait que le Jardin à l’Anglaise soit moins symétrique du Jardin à l’Italienne, est singulier. Le premier a été conçu par volonté de Marie Caroline D’Autriche, qui y fit planter de nombreuses plantes indigènes et exotiques, dont de merveilleux Cèdres du Liban.

PHOTOS (2)

Wrong email
Wrong password
I’m a tourist
I’m a guide
Choose who are you!
Incorrect First name!
Incorrect Last name!
Incorrect email
Incorrect password!
You must accept the terms of use!
I’m a tourist
I’m a guide
Choose who are you!
Incorrect email
You must accept the terms of use!
Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link to create a new password.
Error message here!
Invalid captcha!
Close