Trekking au cœur du Makay. Voyage en groupe

Language French
Price 1200 EUR for tour
Capacity Group of more than 10 people
Duration 3 weeks 1 day

JOUR 01 PAYS ORIGINE-ANTANANARIVO

Selon votre vol pour arriver à l’aéroport d’Ivato, un guide vous accueille à l’aéroport et vous transfert à l’hôtel où le groupage commence le jour de votre départ, mais vous êtes dans un même hôtel. Le diner est offert si le restaurant de l’hôtel est encore ouvert.

Nuitée à l’hôtel,

JOUR 02 ANTANANARIVO-MALAIMBANDY

Quitter tôt le matin après un petit déjeuner bien copieux, c'est un trajet en voiture d'une grosse journée mais sur une route bitumée, crochet à Ambatolampy pour visiter l’atelier artisanal de fabrication des marmites en aluminium. Passage à Antsirabe où on peut profiter la visite du lac Andraikiba et Tritriva, tous sacrés et historiques ou l’atelier de fabrication des objet métalliques, à partir des métaux de récupération, aussi l’atelier de la fabrication des objets en cornes de zébus. On profite le déjeuner sur place ou à Mandoto. Continuant vers l'ouest après le déjeuner, paysage de savane dominé par le feu de brousse. Le voyage se termine à Malaimbandy dans une auberge au croisement de la route vers Morondava à la fin de la soirée. Diner sur place.

Nuitée à l'auberge Badika, en pension complète (BLD).

JOUR 03 MALAIMBANDY-MANDROGNARIVO

Après le petit déjeuner matinal, on remonte dans la voiture 4WD, la route est une piste, mais le paysage est magnifique, sur le sol rouge de la région du Menabe, surtout à l’approche du village de Sakena, au fond à l’ouest, le massif du makay qui jonche un paysage superbe, surtout au coucher du soleil. Le village de Mandrognarivo est dans un coin enclavé, seul un moyen de transport des paysans la charrette à zébus qui cherche les provisions des marchands à Malaimbandy.

Nuitée en bivouac ou chez mon pisteur, sous tente à double toit et en pension complète (BLD).

JOUR 04 MANDROGNARIVO-BIVOUAC ANDRANOMITE

Très tôt, ce sont les porteurs qui sont déjà présent pour l’organisation du départ. Après le petit déjeuner, toujours tôt pour éviter la chaleur, on quitte le village, avec une colonne de gens, on suit une piste hors du sentier battu. On prépare le déjeuner après trois à quatre heures de marche sous l’arbre où il y a un point d’eau. Pendant tout le trajet, il n’y a pas d’alimentation en boîte, tout est bio, du coin ou du pays.

On continu après le déjeuner, pour attraper avant le coucher du soleil à la grotte d’Andranomité. Il faut noter que le trajet est parfois ou plus en général sur le sable d’un lit de la rivière. On passe la nuit dans la grotte sauvage, calme et humide.

Nuitée en bivouac, sous tente, en pension complète (BLD).

JOUR 05 TOUJOURS ANDRANOMITE

Il faut profiter la levée du soleil sur un beau point de vue panoramique, quelle merveille ! Un beau paysage avec la couleur du soleil.

Après le petit déjeuner, on contourne la grotte puis descend vers la source de la rivière Janjy, passage dans un beau canyon, piscine naturelle. Il est mieux qu’on profite le coin, c’est-à-dire ramené un déjeuner pique-nique. On retourne au point de bivouac avant le coucher du soleil pour encore profiter une prise de vue au sommet de la chaine de montagne d’Andranomité : un beau paysage panoramique à perte de vue vous attend.

Nuitée en bivouac, sous tente, en pension complète (BLD).

JOUR 06 BIVOUAC ANDRANOMITE-BIVOUAC RIV. MORONDAVA

Après le petit déjeuner, on quitte le coin, il faut prévoir une bonne provision d’eau car il n’a pas d’eau qu’au point de bivouac, à la source de la rivière Morondava. Pour ce trajet de trek, il faut mettre le pantalon pour se protéger des roy (une plante épineuse sauvage). Beau paysage en plein air, pas d’ombre. Donc, il est préférable de partir avant la levée du soleil pour éviter la chaleur, surtout à partir du mois de septembre. Quand on descend dans le lit de la rivière Morondava, qu’il a de l’ombre et de la fraicheur. Le paysage est spectaculaire, aussi animé par les cris des perroquets. Les porteurs ont pris l’avance pour arriver vite au point de bivouac.

JOUR 07 TOUJOURS AU BIVOUAC RIV. MORONDAVA

Pour bien admirer le coin, on reste sur place un jour. Avec le pisteur, et quelques porteurs, on suit le canyon de la rivière Morondava, superbe paysage, suivant votre effort on arrive à faire une boucle qu’au lieu de faire le va et vient. L’endroit de camping est très calme, une belle plage de sable : si vous êtes un bon escaladeur, vous pouvez monter pour faire une belle vue panoramique.

Nuitée en bivouac, feu de camp, en pension complète (BLD).

JOUR 08 BIVOUAC RIV. MORONDAVA-BIVOUAC ANDRANOSIHOTSY

On quitte le campement après le petit déjeuner, on suit le lit sablonneux puis passage dans la forêt, il est possible de croiser avec une famille de lémuriens qui est très sauvage.

Il y a un passage difficile, sous la forêt. Il faut laisser le pisteur et les porteurs en avant pour tracer le passage avec une coupe-coupe. Pour couper la faim, une petite pause pour le déjeuner pique-nique. Puis on reprend le trajet, le passage dans le sable sur le lit de la rivière n’est pas à éviter, aussi fatiguant. Avant de s’arrêter, on descend dans un lavaka, un ravin soigneusement et l’endroit est beau au point de bivouac, d’où on parle toujours le monde perdu.

Nuitée en bivouac, en pension complète (BLD).

JOUR 09 BIVOUAC ANDRANOSIHOTSY-RIVIERE MAHASOA

On quitte le bon coin splendide et calme, traverse avec une bouée gonflable une partie d’eau bloquée par un éboulement, puis descend dans un canyon. On suit le canyon, beau paysage jusqu’à la sortie où il y a la forêt. On trouve des lémuriens propithèques sur les branches. Le point de campement n’est pas loin. L’après-midi, on suit la branche de la rivière.

Nuitée en bivouac, sous tente, en pension complète (BLD).

JOUR 10 TOUJOURS RIVIERE MAHASOA

Toujours après le petit déjeuner, on suit une branche d’une autre rivière, passage dans un canyon, puis la forêt. C’est un circuit aller et retour, pas possible de faire une boucle. Il est mieux de se munir un déjeuner pique-nique.

Retour au point de camping, mais ce point de bivouac est déplacé par une partie des porteurs à un autre endroit, toujours sur un banc de sable.

Nuitée en bivouac, sous tente, en pension complète (BLD).

JOUR 11 BIVOUAC RIVIERE MAHASOA-BIVOUAC RIV. BEORA

Comme toujours, après le petit déjeuner, on quitte l’endroit, passage dans un col du massif du makay, mais ce passage est un peu difficile surtout juste après la saison des pluies, trop de broussailles. Au niveau du col, on est perdu, entouré par le massif. On descend par un passage difficile, un sentier des potamochères, attention aux vertiges, puis de la broussaille jusqu’à la rivière Beora.

L’après-midi, on peut balader, scruter des endroits sauvages avec le pisteur. Le coin de Beora est couvert de la forêt.

Nuitée en bivouac, sous tente, en pension complète (BLD).

JOUR 12 BIVOUAC RIV. BEORA-BIVOUAC RIV. KARANANDY

On quitte le point de bivouac, on suit une branche de la rivière, ici on passe dans un tunnel de pierres, se munir de votre lampe, le passage est difficile en plus sportif. Il faut être motivé pour ce périple, cette partie est inévitable, l’endroit est beau, sauvage et authentique, rare passage des gens même des riverains du massif. Puis encore du canyon et on remonte pour sortir du massif. La corde jour un grand rôle !

A partir de la sortie, il n’y a plus de passage difficile, on suit le lit de la rivière Karanandy, passage à côté d’une belle chute. Notons qu’après la saison des pluies, il y a toujours changement du topo, donc, la difficulté change d’une année à une autre mais quand il y aura un éboulement dans cette partie, il y a plus de difficultés, au premier passage, il faut prévoir tout. En plus cette partie est flexible, il n’y a pas d’endroit fixe pour passer la nuitée.

Nuitée en bivouac, sous tente, en pension complète (BLD).

JOUR 13 BIVOUAC RIV. KARANANDY-BEROROHA

La voiture 4WD quitte Mandrognarivo très tôt, pour qu’on se croise au point de ralliement. On se sépare de nos porteurs, on embarque nos bagages et nos équipements dans la voiture puis reprend la piste. Ce n’est pas une bonne piste, il faut une belle voiture et un bon chauffeur. Passage au village de Tsivoko, traversant la rivière Makay. Puis on arrive au village de Beroroha, dans la zone enclavée. Ce village est électrifié, mais aucune structure hotellière.

Il est possible qu’on dorme Chez les gens mais nous préférons qu’on traverse sur le bac la rivière Mangoky pour être de l’autre côté à Filanjara ou à Bemana.

Nuitée en bivouac, sous tente, en pension complète (BLD).

JOUR 14 BEROROHA-RANOHIRA

On prépare le petit déjeuner matinal, puis on reprend la piste jusqu’à Ranohira, un trajet pas moins de sept heures à faire. A l’approche de la ville de Ranohira, on longe le massif du makay, beau paysage. On voit que le makay est même topo que le massif du makay mais ruinée par l’érosion. Ils sont tous formés du grès.

L’après-midi, vous êtes en quartier libre, pas de programme à faire sauf le passage au bureau de MNP pour l’achat des tickets d’entrée et le contact avec notre guide.

Nuitée à l’hôtel Chez Alice, en pension complète (BLD).

JOUR 15 TOUJOURS RANOHIRA

Le choix du circuit est flexible avec le guide qui travaille avec notre agence, un guide compétant, qui connait bien le parc. Mais nous conseillons de ne pas rater la piscine naturelle de l’Isalo, aussi le coucher du soleil à la fenêtre de l’Isalo.

Nuitée à l’hôtel Chez Alice, en pension complète (BLD).

JOUR 16 RANOHIRA-TULEAR

On quitte Ranohira, la route est bitumée, passage au village du saphir à la sortie du massif de l’Isalo. On peut prendre un petit crochet pour vos achats de souvenirs des pierres de valeur. Continuation du trajet, voir le baobab sur la route. A Tuléar, vous êtes en quartier libre, pas de programme proposé, mais le guide est à votre disposition au cas où vous avez besoin.

Nuitée à l’hôtel Vahombe, en pension complète (BLD).

JOUR 17 TULEAR-ANAKAO

Suivant l’heure de la marée, pour éviter toute complication de voyage, il est mieux de partir la matinée. Transfert sur le bateau, environ une heure. Anakao est un village des pêcheurs vezo à quarante kilomètres au sud de Tuléar qui actuellement très touristique avec la qualité de sa plage paradisiaque, calme et sa situation dans un lagon bleu turquoise. En plus, de ses atouts touristiques, le village a ses deux îles d’excursion, Nosy vé et Nosy satrana un peu plus au sud à 10 Kms, qui sont tous très appréciées par les touristes. Elles sont accessibles en pirogue locale vezo ou en bateau. Nous laissons à la charge de nos clients tous ce qui sont activités à Anakao.

Nuitée à l’Eco Lodge Lalandaka, en pension complète (BLD).

JOUR 18-19-20 ANAKAO

Comme nous avons cité, l’agence n’organise aucun programme, on laisse à notre client le choix et sa liberté pour profiter un repos farniente.

Nuitée à l’Eco Lodge Lalandaka, en pension complète (BLD).

JOUR 21 ANAKAO-TULEAR

Transfert toujours dans la matinée, on quitte ce magnifique endroit.

A Tuléar, vous êtes libre pour votre défoulement, vos achats de souvenirs. Avec le guide, vous passez une belle balade dans la ville pour savoir la culture des tribus Vezo, Antanosy et Antandroy.

Nuitée à l’hôtel Moringa, en pension complète (BLD).

JOUR 22 TULEAR-ANTANANARIVO-PAYS ORIGINE

Suivant l’horaire de l’avion, transfert à l’aéroport. Arrivé à Antananarivo, si le temps vous permet, on profite encore des achats des souvenirs au marché artisanal de la route digue, pas loin de l’aéroport.

Transfert à l’aéroport deux heures avant le décollage le petit déjeuner et le déjeuner est à notre charge. Pas de nuitée. Mais au cas où vous êtes obligé de passer la nuitée dans la capitale, l’agence ne charge pas de votre hôtel.

PHOTOS (8)

Wrong email
Wrong password
I’m a tourist
I’m a guide
Choose who are you!
Incorrect First name!
Incorrect Last name!
Incorrect email
Incorrect password!
You must accept the terms of use!
I’m a tourist
I’m a guide
Choose who are you!
Incorrect email
You must accept the terms of use!
Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link to create a new password.
Error message here!
Invalid captcha!
Close