Categories

Note d’excursion : conseils aux guides privés

Note d’excursion : conseils aux guides privés
23.05.2016

Claires, intéressantes, impressionnantes – c’est ainsi que sont perçues les excursions des guides-conférenciers professionnels. Naturellement peu d’auditeurs devinent qu’à l’origine d’une narration passionnante il y a non seulement des dispositions intellectuelles, mais aussi le respect strict de procédés méthodiques. Pour développer aujourd’hui les spécificités d’un guide privé, il ne faut pas être un génie: il suffit de maîtriser différentes méthodes et de les combiner correctement.

La note d’excursion est un supplément précis à la narration générale

La note d’excursion est une aide précieuse à la narration générale

Pourquoi on a besoin de procédés méthodiques

  • Pour présenter l’information sur un site de façon exhaustive lors du circuit.
  • Pour perfectionner l’imprégnation des lieux, en engageant des moyens de perception supplémentaires.
  • Pour établir le contact psychologique avec le groupe ou le touriste et travailler dans une ambiance favorable.
  • Pour attirer les auditeurs et les faire passer du stade de spectateurs passifs à celui de participants enthousiastes.
  • Pour aider les visiteurs à collecter des impressions impérissables et, de cette façon, à les fidéliser pour qu’ils fassent appel à vous.

 

Outre les procédés de narration, les vrais maîtres utilisent avec virtuosité des procédés de démonstration. Parmi les plus efficaces on compte – la prévisualisation et la démonstration panoramique, la reconstruction visuelle et l’abstraction, le mouvement et le changement de l’attention.

Qu’est-ce qu’une note d’excursion

Sur le parcours des excursions de villes à multi-facettes on rencontre toujours plusieurs sites secondaires, qui, d’un côté, n’exigent pas de narrations longues, de l’autre, demeurent incontournables. C’est dans ces cas-là qu’on fait appel à la note d’excursion – récit court et informatif sur la curiosité, qui en donne au touriste une idée générale.

La méthode constitue en une courte description concise des faits ou une caractéristique condensée de l’architecture du monument, de ses sculptures, avec l’indication de sa date de construction et de quelques moments clés. En elle-même, elle ne se suffit pas, mais sert de complément efficace à la narration principale. On peut faire de tels apartés aussi bien lors du parcours, que sur l’étape finale lors de la revue de sites supplémentaires, pour résumer en bref ce qu’on vient de visiter.

La note d’excursion peut être très courte, de un ou deux paragraphes, mais aussi plus développée. Par exemple, au milieu d’une description consacrée à l’histoire du Trafalgar Square à Londres et des pigeons qui y habitent, on peut mentionner : « Au centre de la place vous pouvez voir la colonne, couronnée de la sculpture du vice-amiral et commandant de la marine, Horatio Nelson. Elle a été taillée en 1842 dans le granit gris par le sculpteur William Railton. La hauteur de la colonne est de 44 mètres, la hauteur des lions autour d’elle est de 6,5 mètres ».

« Maison dansante ». Construite en 1996. Style – déconstruction – exemple de la note d’excursion courte à Prague

La «Maison dansante». Construite en 1996. De style déconstructiviste –illustre parfaitement une courte note d’excursion à Prague

Comment utiliser correctement cette méthode : 3 conseils aux guides privés

 
  1. Quel que soit l’intérêt que vous portez aux renseignements sur des sites durant votre parcours, tâchez de ne pas de les mentionner trop longuement dans l’excursion. Les notes doivent être courtes, sinon, les auditeurs seront surchargés d’informations et cesseront d’y être attentifs.
  2. L’efficacité de l’utilisation du procédé dépend de votre compétence à la combiner avec d’autres. Dans ce but conviennent bien : la reconstruction visuelle – la restauration verbale de monuments historiques, la localisation – la liaison des événements à la situation géographique, l’abstraction – l’accentuation de parties de la curiosité pour une considération plus générale.
  3. Ciblez la note d’excursion se révélant la plus intéressante au touriste, qui peut se graver dans sa mémoire, basée sur des associations d’idées. Ainsi, une impression plus forte sera produite non pas par le fait de savoir que la Tour Eiffel a été érigée en 1889, que sa hauteur est de 324 mètres, mais, par exemple, que tous les 7 ans on consomme pour son entretien 57 tonnes de peinture. Bien que la recherche de « pépites » pareilles ne soit pas comprise dans les responsabilités du guide privé, ne passez pas à côté de cette possibilité.

Quel que soit le discours du guide, il est impossible de le composer de façon mémorable étant basé sur les émotions seules. C’est la note d’excursion qui permet de rendre la parole riche en informations, sans non plus trop en faire, elle élèvera alors le guide-conférencier au stade d’érudit, lettré et compétent.

 

 

Lisez notre article precedent Préceptes du guide ou comment faire une excursion idéale
Lisez notre article suivant 4 pas à la nouvelle route : instruction de l’ouverure

Commentaires (0)
You
Please, login or register to leave a comment
Email incorrect
Mot de passe incorrect
Je suis touriste
je suis guide
Veuillez choisir qui vous êtes
Prénom incorrect
Nom incorrect
Email incorrect
Mot de passe incorrect
You must accept the terms of use!
Je suis touriste
je suis guide
Veuillez choisir qui vous êtes
Email incorrect
You must accept the terms of use!
Vous avez oublié votre mot de passe? Saisissez votre adresse email, nous allons vous envoyer un lien pour créer un nouveau mot de passe.
Erreur
Caractères incorrects
Fermer