Categories

4 distinctions de l’excursion privée de celle de groupe

4 distinctions de l’excursion privée de celle de groupe
21.06.2016

Le travail avec un groupe de 30 ou 40 personnes et la communication « tête-à-tête » exigent au guide-conférencier des approches différentes. Dans le premier cas le guide dirige une foule des gens : il les conduit à la bonne direction, suit le fond émotionnel général, garde dans son champs visuel tous les participants. Pendant l’activité individuelle ce n’est pas la peine de disperser l’attention au bon nombre de gens, pourtant il est nécessaire d’approfondir les intérêts et les besoins d’une personnalité concrète. Qu’est-ce qui différencie encore le voyage privé ?

La formule individuelle peut être pareille

La formule individuelle peut être pareille

1. Changements dans les conditions

En formant le groupe, le guide détermine le thème, le circuit et la durée du voyage, la date et l’heure de la convocation. Dans le travail avec un client individuel ces critères peuvent varier, sauf le sujet : si le guide-conférencier se spécialise, disons, sur les tours gastronomiques, il est douteux qu’il mène le client à faire connaissance avec des édifices de fortification. Tout le reste est au désir du client. Bien sûr qu’on discute tout changement par avance, par exemple pendant la discussion du voyage sur le site.

upprimer ou ajouter des points dans l’itinéraire ? Pas de problème !

Supprimer ou ajouter des points dans l’itinéraire ? Pas de problème !

Une excursion individuelle ne se fait pas obligatoirement pour un seul client. Les touristes peuvent venir à deux, et même à cinq – à une famille ou à une compagnie des amis.

2. Estimation des intérêts du client

Le récit pour le groupe c’est une parole apprise par coeur, toute improvisation n’est possible qu’en répondant à des questions. Pour le déroulement individuel, les explications typiques ne conviennent pas toujours. Par exemple, en faisant connaissance avec un monument historique les uns s’intéressent au matériel de la construction, les autres – aux traits particuliers du style architectural, il y a ceux qui s’intéressent à des légendes liées à l’édifice. C’est pourquoi le guide-conférencier doit connaitre bien le sujet de son récit pour éclaircir des aspects différents.

Il est désirable de mettre au point les préférences pendant les négociations exploratoires. D'ailleurs, lors de l’excursion il sera aussi utile de monitorer la réaction du touriste : s’il s'abstrait, cela veut dire que le récit ne lui est pas intéressant. Ou bien il choisit le meilleur angle de présentation pour la photo ? Ou peut-être, il a très soif ? Ne gênez pas de poser des questions au client sur ses impressions et désirs. De cette façon vous créerez l’ambiance de communication vive (ce qu’on attend en effet du voyage privé) et gagnerez la réputation du guide attentif.

De nombreux touristes oublient de prendre de l’eau – ayez sur vous une bouteille de plus pour les clients

De nombreux touristes oublient de prendre de l’eau – ayez sur vous une bouteille de plus pour les clients

3. Plusieurs détails

Dans l’excursion de groupe il y a toujours des pauses dans la narration – elles se produisent pendant les moments d’organisation : passages entre les objets, attente de tous les participants. Dans la communication individuelle il ne faut pas garder le silence même pendant le déplacement d’un point à l’autre. Oui, votre récit sera plus détaillé, mais c’est cela qu’ils attendent.

Le tour privé permet au vacancier non seulement d’apprendre des informations supplémentaires, mais aussi bien voir des détails intéressants des bâtiments ou de se faire essayer dans un artisanat - contourner un pot, peindre une étole, incruster une mosaïque. En d'autres termes, avoir plus d’impressions que dans le tour de groupe. Faites la personne avoir une telle possibilité !

Une ballade dans la ville nocturne se gravera forcément dans la mémoire

Une ballade dans la ville nocturne se gravera forcément dans la mémoire

Ça vaut le coup de réfléchir sur le coût horaire de vos services. En effet l’activité peut durer assez, si le client veut étudier en détails un des objets ou se reposer pendant le circuit.

4. Réponses aux questions

Pendant le travail avec le groupe le guide-conférencier choisit à quelles questions il faut répondre – parce qu’il n’y a pas le temps de répondre à toutes les questions. C’est pourquoi il peut ne pas toucher les détails qu’il ne connait pas très bien. Mais pendant la communication « vis-à-vis » il ne pourra pas ignorer l’intérêt du client. C’est pourquoi il ne faut pas proposer une telle activité sur le sujet dans lequel vous n’êtes pas très compétent.

On ne peut pas dire que le déroulement de l’excursion individuelle est plus compliqué ou plus facile que de celle de groupe. Tout simplement c’est différent – cela demande au guide d’être extensible, de savoir prendre des décisions vite et être attentif aux touristes. Si le spécialiste possède ces qualités, ses formules personnelles seront reconnues.

Commentaires (0)
You
Please, login or register to leave a comment
Email incorrect
Mot de passe incorrect
Je suis touriste
je suis guide
Veuillez choisir qui vous êtes
Prénom incorrect
Nom incorrect
Email incorrect
Mot de passe incorrect
You must accept the terms of use!
Je suis touriste
je suis guide
Veuillez choisir qui vous êtes
Email incorrect
You must accept the terms of use!
Vous avez oublié votre mot de passe? Saisissez votre adresse email, nous allons vous envoyer un lien pour créer un nouveau mot de passe.
Erreur
Caractères incorrects
Fermer