Categories

4 défauts qui agacent le plus les touristes dans les guides-conférenciers

4 défauts qui agacent le plus les touristes dans les guides-conférenciers
25.04.2016

 Parfois certains traits particuliers de la conduite et certains traits de caractère du guide donnent une impression si pénible, que l’excursion n’évoque qu’une irritation. Quels défauts évoquent le plus grand mécontentement ?

Il faut que vos touristes n’aient jamais une expression du visage pareille

Il faut que vos touristes n’aient jamais une expression du visage pareille

1. Des malfaçons de la voix et de la diction

Il devient impossible d’écouter la narration si le guide-conférencier :

  • A des défauts de la diction très marqués (si un léger grasseyement peut être charmant, alors que l’absence totale de son « r » rend difficile la compréhension des mots) ;
  • Graille ou a un chat dans la gorge ou bien il a des quintes de toux – cela se prend comme un signe de maladie et on veut aller loin de cet accompagnateur ;
  • Parle à une petite voix – on est obligé de reposer la question (il n’est pas sûr que l’explication répétée sera plus distinct), ou s’approcher de lui ce qui évoque l’inconfort psychologique ;
  • Prononce les mots si fort qu’on a envie de se tamponner les oreilles

L’impression sur la personne dépend beaucoup du son da sa voix. Pour le guide-conférencier l’appareil phonateur c’est aussi un instrument essentiel du travail avec les toutistes. C’est pourquoi il est impossible de le négliger.

Ce n’est pas la peine d’utiliser le haut-parleur – il vaut mieux se rendre aux cours de la parole scénique

Ce n’est pas la peine d’utiliser le haut-parleur – il vaut mieux se rendre aux cours de la parole scénique

2. Une faible qualification professionnelle

Si on prononce une absurdité avec une belle voix, on ne pourra pas retenir l’attention des clients plus que deux minutes. Atrès les touristes commenceront à sentir une perplexité et puis une irritation à cause de l’incompétence. Qu’est-ce qui agace le plus ?

  • Une maîtrise faible du sujet de la narration, comme conséquence - le manque de réponses aux questions.
  • L’énumération des informations et des faits, connus des manuels scolaires.
  • Une histoire « de rien » - sans logique et relation de cause à effet.
  • Des distractions permanentes à tout ce qui est en vue.

En conséquence, les vacanciers sont ennuyés et se sentent désolé pour l'argent jeté à la poubelle. Cela signifie qu’il ne recommenderont pas un tel guide à leurs amis et aux gens de leur connaissance.

« Quelle question stupide! » - une telle exclamation du guide est un bon moyen d’évoquer un rejet fort du touriste. Par une expression pareille le guide-conférencier montre bon gré mal gré qu’il est plus sage et intelligent que le client.

3. L’impéritie de raconter de façon passionnante

On peut être très compétent dans le sujet, connaître toutes les dates, savoir répondre à toute question difficile, mais avec cela recevoir des témoignages des touristes pas très agréables. Le fait est que le guide n’est pas un simple conférencier qui lit le matériel, mais un acteur qui joue des scènes. Avec cela, force da son tempérament, il peut être passionné ou mélancolique, brusque ou lent. S’il donne des sentiments à sa narration, parle avec le feu, avec l’âme, il passionne le spectateur, lui donne une impression fascinante. C’est pour cela que les gens vont à l’excursion.

4. Le manque d’attention aux besoins du client

Les tours privés sont à réserver par les gens qui sont prêts à payer pour ce que tout corresponde à leurs espérances. Il est possible qu’il s’intéresseront à un aspect du sujet et ils demanderons d’en parler plus en détails. Ou bien ils voudront faire une session-photo dans un coin qui leur a plû, comme suite, l’itinéraire sera un peu changé.

Ce n’est pas grave si le guide se sent obligé de modifier son plan chemin faisant – au contraire, le client restera content parce que ses désirs ont été satisfaits. Mais le guide-conférencier qui ne veut pas faire de modifications n’évoquera que des émotions négatives.

Un tel guide-conférencier obsédant agace beaucoup !

Un tel guide-conférencier obsédant agace beaucoup !

Si vous pensez posseder un de ces défauts, réfléchissez, comment vous pouvez le corriger. Peut-être, vous devrez vous inscrire aux cours d’art oratoire ou vous enliser dans la littérature. En tout cas, sans efforts on ne peut pas devenir le guide que chaque client garde dans sa mémoire avec gratitude et voudrait voir de nouveau.

 

 

Lisez notre article precedent Traits particuliers de l’organisation d’un shop tour privé
Lisez notre article suivant Programme d’excursion pour des touristes avec des enfants : notice aux guides privés

Commentaires (0)
You
Please, login or register to leave a comment
Email incorrect
Mot de passe incorrect
Je suis touriste
je suis guide
Veuillez choisir qui vous êtes
Prénom incorrect
Nom incorrect
Email incorrect
Mot de passe incorrect
You must accept the terms of use!
Je suis touriste
je suis guide
Veuillez choisir qui vous êtes
Email incorrect
You must accept the terms of use!
Vous avez oublié votre mot de passe? Saisissez votre adresse email, nous allons vous envoyer un lien pour créer un nouveau mot de passe.
Erreur
Caractères incorrects
Fermer